quatresansquatre-ban

 

Quatre Sans Quatre est un site qui partage ses coups de cœur, tente d’éclairer le choix de ses lecteurs et anime l’émission Des Polars et Des Notes, sur Radio ÉVASION, où des auteurs viennent expliquer leur dernier ouvrage, de petits éditeurs parler de leur combat pour faire vivre des textes, le tout accompagné de la musique extraite des livres présentés.

 

Vous tenez un blog littéraire et vous proposez également une émission de radio. Pourquoi avoir choisi plus précisément le style Polar ?

Parce que je ne lis pratiquement que ce genre depuis des années, c’est la raison principale. Le polar touche à tout, met son nez partout, sonde l’ensemble des aspects de toutes les sociétés, sans oublier les recoins les plus sombres de l’être humain. En prise avec l’actualité ou loin dans le passé, peu importe, il contient toujours de précieuses références sociétales, sociales, politiques, morales, il n’hésite pas à mettre les pieds dans la boue et le nez où il ne faut pas. Il donne à voir les ruelles crasseuses où les caméras ne sont jamais tournées ou les magouilles des hautes sphères dont nous ne connaissons jamais que le fantôme de l’écume. C’est certainement le meilleur vecteur pour aborder tous les sujets possibles.

Avez-vous déjà été membre du jury d’un prix littéraire ?

Non, jamais. J’ai plus d’expérience du côté des tremplins musicaux, c’est tout nouveau pour moi.

Pourquoi avoir accepté d’être membre du jury du Prix littéraire du Polar auto-édité ?

D’abord parce que Laure Lapègue de BookNSeries me l’a très gentiment demandé, ensuite parce que j’ai envie de découvrir les meilleurs auteurs de polar de l’autoédition. C’est une occasion et une proposition qui ne se refuse pas quand on est curieux comme moi.

Avez-vous déjà lu des romans auto-édités ? Auriez-vous envie d’écrire un roman auto-édité ?

Oui, j’ai la chance de travailler sur Quatre Sans Quatre et, comme le site commence à être un peu connu, certains auteurs m’envoient leur livre. J’ai déjà écrit des articles sur ceux de Karine Carville ou de Gipsy Paladini. Le gros problème, c’est le temps en fait. Il y a tellement de sorties que mes deux yeux ne suffisent plus 😉

Non, je ne me sens pas porté par un sujet, ni le courage d’entamer l’écriture d’un livre. Je suis le paresseux qui contemple le travail des autres…

Que pensez-vous de l’auto-édition et comment voyez-vous l’avenir de ce moyen de publication en France ?

C’est une révolution totale. J’ai connu le temps des éditions à compte d’auteur comme seul moyen pour un écrivain privé d’éditeur de faire connaître son travail. C’était onéreux, très improductif puisqu’il n’y avait pas les modes de diffusion actuels et, souvent, décourageant. Internet va entièrement changer la donne, c’est une formidable opportunité, pour peu que les auteurs s’en emparent pour amener du neuf dans le paysage. Comme pour la musique où le plus débutant des groupes, ou des chanteurs amateurs, peut avoir sa vitrine, il va en être de même avec les auteurs en herbe. Par contre, comme pour la musique, il va falloir chercher la goutte de qualité dans un océan de médiocrité. Tout le monde n’est pas écrivain, il faut beaucoup de travail, beaucoup, du talent et avoir quelque chose à dire. D’où l’intérêt de prix comme celui-ci qui va donner des pistes au lecteur.

L’avenir, à mon avis, verra naître des niches de genres et de styles identifiés, avec un public averti qui saura ce qu’il cherche, et où les réseaux sociaux serviront de relais pour viraliser les meilleures productions. Les progrès techniques permettront d’ajouter dans les textes des liens vers de la musique ou de la vidéo, des articles de journaux ou de l’interactivité, il y a encore beaucoup à faire, c’est ce qu’il y a de plus exaltant.

Retrouvez Quatre Sans Quatre sur son webzine, dans son émission de radio et sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

 

Découvrez les autres membres du jury :  

partenaire_tbe

partenaire_furet

partenaire_feuz

partenaire_booknseries

Partagez:
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone